Suite au virus qui tua les personnes étant âgées de plus de 13 ans, humains et vampires arriveront-ils à s'allier ensemble pour affronter leur véritable ennemie ? Ou se laisseront-ils prendre par les anciens sentiments qui risqueraient de les détruire ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 12 Oct - 15:53
Kyra


Burūtorunēdo Kyra







Surnoms
» Kyra, "Friandise" par mon Géniteur vampire -_-
Âge »15
Date de naissance »j'ai oublié avec le temps...
Race »Vampire
Sexe »Femme
Rang / Métier »Brigade de Gekki
Personnage sur l'avatar »Riolu de RavenArt5 sur Deviant Art^^


Physique


Je ressemble beaucoup à ma mère avec mes cheveux longs noirs aux reflets argentés, ma petite taille (1m55) et ma peau pale. Mais ça, c'était avant. J'ai beau nier, refuser d'écouter les autres et pourtant: je suis une vampire. Mes traits sont devenus plus délicats, plus doux, ma peau n'a pas changé heureusement et mes yeux sont devenus deux grands rubis, noir ébène à l'époque où j'étais humaine, les pupilles verticales. J'ai gagné quelques centimètres aussi et en force et vitesse. Enfin, pas vraiment, mais passons. Je n'ai pas ce physique souvent, uniquement quand je nourris mon corps de ce liquide vermeil que je déteste et raffole tant, sinon, je suis un peu maigre et souvent palot, voir malade à cause de la nourriture humaine. Ma tenue de brigadier est différente des autres, je n'ai pas de manches, j'ai des protections pour mes mains et avants bras et mes vêtement sont noirs et rouges, je porte tout le temps mes deux anciennes armes démoniaques , des katanas, de deuxième classe, leurs lames ne pourraient même plus couper du bois ni même tuer un vampire mais je me sens mieux avec que sans, question d'habitude et de sécurité.

Caractère


Là aussi j'ai changé. Quand j'étais petite, j'étais timide, souvent apeurée, mais avec l'avènement des vampires, mon renfermement s'est accentué, faisant de moi du "bétail" comme les autres. Et pourtant... Déjà à cet âge, j'avais une qualité, voir défaut, que peu de mes camarades avaient: la détermination. J'étais, je suis et je reste quelqu'un de bornée! J'ai fait des choix monstrueux tel que devenir une vampire contre mon gré mais temps que je vis, je resterais humaine, je penserais en humaine et je vivrais humaine. Et comme si ça ne suffisait pas, je suis butée, impulsive, fonce dans le tas, toujours à vouloir montrer ma valeur, à prouver que je ne suis pas comme ceux que je combats! Mais ces temps ci je préfère être solitaire depuis la mort de toute mon équipe, je suis aussi très instable mentalement, je refuse d'en parler cependant, mes problèmes ne sont pas ceux des autres! J'aime beaucoup lire et, évidemment, le sang. La nourriture humaine me rend malade et être seule avec un humain mal à l'aise. Je recherche toujours la puissance pour vaincre les Géniteurs un par un, et n'hésiterais pas à plonger un peu plus dans les ténèbres pour ça, tant que mon coeur est humain, je resterais humaine.



Histoire



Je suis née... Arf, je ne sais plus, je sais que c'était quelque part au Sud de Tokyo. On mangeait quand l'épidémie a commencé, Maman et Papa regardait la télé pendant que je regardais les étoiles par la fenêtre, mon assiette sur le bord, un spaghetti au coin de la bouche que j'aspirais doucement, savourant la tonne de ketchup que j'avais mis. C'était mon rituel du soir, manger sur la fenêtre et admirer les étoiles. J'avais 9 ans et je faisais ça depuis que je savais marcher, je connaissais déjà pas mal de constellations et là, je pouvais voir la Grande Ourse et sa fille, la Petite Ourse. Maman a dû remarquer que je n'étais pas à table, elle avait peur que je tombe, car j'entendis sa voix s'exclamer:

"Kyra, reviens t’asseoir à...

Puis un bruit de chute, de verre brisée, de toux grasse et de gémissements. Je me retournai et vis mes parents au sol, crachant sang et salive, puis le silence. Silence rompu par une voix résonnant dans toutes les rues, elle disait que nous avions libéré un virus qui tuait tout les plus de 13 ans et qu'ils allaient maintenant prendre soin des orphelins. Mais qui? Je regardais mes parents par terre, mon assiette dans les mains, mon spaghetti disparaissant dans ma bouche. Comment devais je réagir normalement? Je ne sais pas, j'étais surprise, perdue... Des hommes encapuchonnés entrèrent dans la maison et me poussèrent vers l'extérieur, me faisant lacher mon assiette qui se brisa au sol en milles morceaux. Je rejoignis d'autres enfants à l'air aussi hébété que moi, on nous faisait monté dans des camions. Alors que c'était à mon tour, je levais les yeux vers le ciel sombre, les étoiles avaient disparus sauf une qui brillaient de façon provocante sur ce voile de chaos et de sang. J'avais 9 ans et je venais de comprendre ce que me répétait sans cesse Maman à propos de ces astres:
"Une étoile représente un espoir perdu, une étoile morte est un rêve d'enfant disparu."

4 ans plus tard, ma vie avait énormément changé depuis. J'étais devenue comme les autres: du bétail. Hagard, inactive, désespérée, se réveiller, donner son sang, manger, dormir, c'était mon quotidien. On était dans une sorte de station de métro aménagée en tanière, on vivait comme des animaux, se battant uniquement pour la nourriture qui nous donnait assez de force pour survivre aux dons et pour les endroits assez confortables et chauds pour dormir. Il arrivait parfois que les vampires, ceux à qui on devait protection et vie, de passer dans notre "chez-nous" mais c'était uniquement pour emmener ceux qui succombaient à cause de la faim et de la soif. Tout le monde baissait la tête, sauf moi, j'étais blasée par ce mode de vie, mais pas détruite comme les autres, mon regard n'était pas terne comme eux.

Un jour, des pas résonnèrent dans l'entrée, mais ce n'était pas ceux des vampires, et ils venaient de dehors. Des murmures résonnèrent tout le long de leurs marches. Je levais les yeux comme d'habitude et croisèrent ceux d'un humain, il portait une tenue noire et une arme reposait à son coté, je pouvais lire dans son regard que notre calvaire était fini. Il reprit sa route avec son groupe vers le fond de la tanière, là où se trouvait les monstres. J'étais surprise, je n'arrivais pas à y croire et pourtant... J'entendis mon voisin, un garçon un peu plus jeune que moi, marmonner avant de se lever, je fis de même sans trop réfléchir. Tout était fini, on venait nous sauver, des soldats allaient tuer les vampires.
Il ne nous restait plus qu'à courir et sortir.
Les autres nous imitèrent et nous nous dirigeâmes vers la sortie, en marchant avant, puis trottinant, et enfin nous courûmes, riant et souriant. Jusqu'à ce qu'un cri et une chute retentit derrière nous, on n'avait pas besoin de se retourner pour voir que c'était l'un des nous qui venaient de mourir, égorgé par un vampire. Nous n'avions pas besoin de nous regarder pour comprendre que c'était à qui est le plus rapide qui survivra, on se poussait et courait comme des dératés, certains tentant vainement de repousser les vampires. Un par un, tous tombèrent autour de moi, des éclats de rire résonnaient un peu partout, je pensais qu'ils étaient plusieurs mais en fait il n'y en avait qu'un: il jouait avec nous. Je savais que je ne pourrais pas m'en sortir mais le faux espoir qui m'animait me forçait à courir, de toute façon, j'étais la prochaine, il n'y avait plus personnes autour de moi pouvant servir d’appât et rallonger ma vie de quelques secondes. Je vis d'abord son visage, des traits fins, des cheveux courts et bleus, des yeux d'un vert clair hallucinant, et un sourire cruel. Sa main traversa ma cage thoracique et me souleva du sol, je crachais du sang et toussais sous la douleur, puis il me valdingua contre un de mes anciens camarades d'infortune tel un déchet. J'étais sonnée, je peinais à respirer alors que mes poumons se remplissaient de sang, le corps sur lequel j'étais affalée était déjà froid, c'était celui de mon voisin de mur. Il avait les yeux vitrés, encore animés par l'espoir fou qui nous avaient tous donné assez de force pour nous lever et fuir, des larmes coulaient sur mes joues, se mêlant au sang qui gouttaient de mes lèvres, et tombaient sur son visage, on y était tellement presque! Tellement! Je pouvais encore le faire! Mon corps répondait à mon envie de fuir, de me libérer de cette situation, de sortir et atteindre la lumière du jour! Je tirais sur mes bras faisant rouler mon camarade pour avancer, je rampais de toute mes forces vers l'escalier, toussant et suffoquant. Toute concentrée sur ce que je faisais, je n'entendis pas ses pas ni son rire. Sa main m'agrippa à la nuque et il me força à me mettre à genoux afin de le voir en face.

-Ahah! Mais dis moi, tu as encore de l'énergie à revendre! J'aime le bétail comme toi, petite friandise.

Je lui crachais au visage en guise de réponse, m'étouffant à moitié avec mon sang en guise de conséquence et un ricanement de sa part tandis qu'il s'essuyait la joue.

-Tu me plais! Il serait dommage de perdre quelqu'un comme toi alors que tu pourrais encore nous être utile... Souhaites tu vivre? Je peux encore te donner cette opportunité, en devenant l'une des nôtres.
-Tu peux toujours crever, enfoiré!
-Ahah! Pour ça, il faudra gagner un peu plus de puissance! Soit, tu ne me laisses pas le choix.


Je le vis se mordre l'intérieur des joues avant de se pencher sur ma bouche et, ainsi, me forcer à boire le liquide vermeil qui coulait dans ses veines. La douleur fut elle que je perdis connaissance. A mon réveil, mon corps n'était plus celui que j'avais avant, un peu plus grand, plus fort, plus souple, plus affamé. J'étais un vampire.

Dans les deux années qui suivirent, j'étais au service du Géniteur qui m'avait transformé, un certain Kabuto, il me nourrissait avec son propre sang, je refusais de boire celui des humains, et m'apprenait à user de mes nouvelles compétences. Avec le temps, ma haine des vampires ne cessait de croître, les enfants de la ville souterraine où on était étaient terrifiés en me voyant, ils me fuyaient alors que je me fatiguais à leur dire que je n'étais pas une vampire, car non, je ne suis pas une vampire, seul mon corps l'est. Un soir, je faisais une pause sur le balcon de la demeure de Kabuto, fatiguée par la peur que je faisais aux enfants. Je regardais la ville pensivement quand Il vint s'appuyer contre la rambarde à coté de moi.

-Tu étais donc ici, petite friandise? Tu n'es même pas venue accueillir les Géniteurs que j'avais invité!
-Pas faim...
-Oh je vois! Tu as donc encore essayé de sympathiser avec le bétail!
-Ce n'est pas du bétail!
-Ahah! Tu me feras toujours autant rire, friandise! Un jour, il faudra que tu comprennes que tu es au dessus de la chaine alimentaire. Je te laisse, nos invités m'attendent!


Je le laissais partir, furieuse par ses propos. J'en avais assez, il était temps à présent. Temps de retrouver les miens à l'extérieur, temps d'aider mon peuple à anéantir ces monstres. J'étais restée à son service uniquement pour gagner de la puissance, pour mieux les connaitre. Je partis sans attendre, courant dans les rues de la ville, je savais où était la sortie, je n'avais pas à m'inquiéter de Kabuto, il savait depuis longtemps que je partirais, pour lui ce n'était qu'un jeu: qui mourra de la main de l'autre? Je tuai par contre ceux qui se trouvaient sur ma route, m'abreuvant au passage avant de décamper. Je savais aussi que l'humanité entière n'était pas tombée, qu'il y a une résistance et qu'ils comptent vaincre vampires et démons. Je partis à leur recherche sans plus attendre, tuant des démons avec un katana que j'avais trouvé sur un soldat mort pendant mon périple, laissant des témoins humains propager la rumeur comme quoi je cherchais à contacter les humains. Ils ne perdirent pas de temps.

Je venais d'anéantir des vampires, de m'abreuver de leur sang et de délivrer des humains, et de sortir de la tanière, quand je vis des soldats habillés de noir et de vert à quelques dizaines de mètres de moi, un adulte et deux filles. Ils m'avaient visiblement attendu. Le plus agé pris la parole, sans doute le chef du groupe.

-J'ai entendu dire que quelqu'un voulait nous proposer son aide.
-Oui, c'est moi, je veux combattre à vos cotés.
-Or, je ne vois qu'une sale petite vampire devant moi. Bah si tu veux nous faciliter la tache, pourquoi pas!
-Je crois que vous m'avez mal compr...


J'esquivais sa lame de justesse. Heureusement que je n'avais pas baissé ma garde. Il continuait à m'attaquer pendant que j'esquivais, tentant de le raisonner. Il était rapide pour un humain mais je venais de me nourrir, cependant je retenais mes coups. Tuer les humains qui pouvaient me laisser une chance n'était pas une bonne idée... Mon arme vola de ma main et je dû parer son attaque par mes propres moyens. Ma peau me brula au contact de la lame, je reculais aussitot et jetant un coup d'oeil à ma paume puis au sabre du soldat, c'était donc ça une arme démoniaque? L'une des filles riait franchement en voyant ma réaction. Le garçon reportait son attention sur elle.

-Qui a t il de drole, Hiragi?
-Si elle voulait vraiment nous rejoindre, elle retiendrait ses coups non? Une vampire qui aide les humains à vaincre les vampires...
-A quoi penses tu...?
-Moi? Oh rien! Mais si j'étais toi, je la laisserais tenter le coup!
-Sauf que tu n'es pas à ma place.
-Ahah! Je savais que tu dirais ça! Tu as peur qu'elle dévore tes recrues?


Le chef de la bande me regardait d'un air pensif tout en discutant avec la dénommée Hiragi. Pour ma part, j'étais trop occupée avec ma main qui fumait encore, je comprenais pourquoi les vampires craignaient ces armes. La fille qui agaçait leur chef m'interpella puis ce fut le trou noir, je ne saurais dire si elle m'avait assommé ou endormi mais je me souvenais que je m'étais réveillée dans l'hopital de Shibuya, qu'on m'avait créé une fausse identité et que je devais me montrer assez "civilisée" pour pouvoir intégrer une brigade. Autant dire que mon séjour dans l'école fut très longue et ennuyeuse, la plupart du temps je séchais les cours et les autres fois je me faisais porter malade, le seul cours que je ne séchais pas était... la danse classique. Un cours facultatif mais où on n'était que 4, que des filles donc pas de binomes, au moins je pouvais mieux contenir mon envie de boire le sang des élèves en me concentrant sur mes muscles et mes pieds. Évidemment, mes agissements étaient surveillés aussi ne fus je pas surprise de voir Hiragi débarquer dans le cours de danse, mon séjour fut encore plus ennuyeux avec ses leçons de moral à 2 balles. A un moment j'avais même pensé à en faire mon repas mais dans une de nos discussions, elle parla d'une pièce cachée dans l'école.

-Oh évidemment on n'a pas le droit d'y aller car on a plus de chances de mourir quand on n'est pas préparé à ça!
-A ça? Attends, des armes démoniaques? C'est ça? Il y a des armes démoniaques dans une salle ici?
-J'ai parlé d'armes démoniaques?


Avait elle fait exprès? Pourquoi m'aidait elle? Si c'était bien ça. En tout cas je ne perdis pas de temps pour aller voir ça de plus près. C'était une pièce très grande et peu éclairée, des armes gisaient un peu partout, des voix chuchotaient ici et là alors qu'il n'y avait personne. Là aussi ce fut le trou noir, je me réveillais dans la même chambre d'hopital que la dernière fois, ça devenait lassant! On m'apprit que j'avais combattu une arme démoniaque mais que le contact prolongé avait eu des répercussions sur mon corps et mon mental, me faisant perdre connaissance, d'où la perte de mémoire. Et pour compléter le tout, Guren était venu pour me sermonner, heureusement Shinoa était là pour lui rappeler le fait que j'avais réussi à faire ce qu'un humain voulant rejoindre l'armée impériale du démon. "Et sans entrainement!", avait elle précisé. Pour agacer son supérieur, elle était douée! Guren, obligé de tenir sa parole car j'avais tenu longtemps en présence d'humains -un véritable supplice et Shinoa n'avait rien dit sur mes absences-, me casa aussitot dans la classe des recrues, là encore, je séchais les cours. Shinoa était très amusée et ne trouva rien de mieux que me forcer à y aller, sous prétexte que si je n'y allais pas, je devrais retourner dehors, non merci. Je pris donc patience avant de craquer et d'aller voir Shinoa pour qu'elle me donne un petit indice. Elle le fit en m'aidant carrément à aller me procurer une arme démoniaque! Je me demandais si elle ne faisait ça uniquement pour embêter Guren...

L'ascenseur descendait lentement vers l'étage qu'on allait visiter, Hiragi m'avait parlé des types d'armes et leurs classes. Etant... hmpf vampire, tenter le coup avec les démons de classe noire, les plus puissants, serait carrément du suicide mais comme elle savait que je voulais de la puissance, elle avait choisi l'étage des Yakshas. J'avais donc un petit peu plus de chance de survivre, enfin... A moins qu'elle avait choisi ce niveau uniquement pour avoir une meilleure chance de m'arrêter si j'échouais? Pour elle ce serait moins suicidaire... Je regardais mes mains, à présent gantées de cuir, j'avais gardé des marques de ma dernière rencontre avec des armes démoniaques et je ne comptais pas revivre ça. Les portes s'ouvrir devant nous sur une pièce ronde et peu éclairée -décidément, ils aiment les endroits sombres, les armes démoniaques-, Shinoa me laissa choisir et me donna les instructions nécessaires. C'était simple: prendre une arme, conclure avec, et survivre. Pas de problèmes donc, sauf que si j'échouais, elle n'hésiterait pas à me décapiter, cool. Je faisais le tour de la pièce, regardant les armes poser ici et là de façon provocante, avide d'être prises et de posséder leurs hotes, aucunes ne m'attiraient. En fait, j'avais comme un semblant de répulsion que je n'avais jamais ressenti jusque là, peut-être parce que je n'étais pas restée aussi longtemps en leur présence. Un éclat attira mon regard, je tournai la tête et vis deux katanas à la garde noire et à la gaine rouge. Classique, banal, et pourtant... Je m'approchais pour les regarder de plus près. Shinoa s'esclaffa dans mon dos.

-Et bien! Tu ne perds pas ton temps! Des armes jumelles, rien que ça?
-Jumelles? Tu veux dire qu'il y en a deux là dedans?
-Hm hm! Très agressives, personne n'a réussi à les controler, on a perdu 14 recrues à cause d'eux!
-Sont elles deux fois plus fortes que les autres?
-Va savoir...


Je ne perdis pas mon temps, avoir deux alliés étaient mieux qu'un. J'eus à peine le temps de les prendre en main que je me sentis partir. J'étais à présent allongée, cachée sous un banc. Je n'avais pas besoin de réfléchir pour comprendre que j'étais à la station de métro, je revivais un souvenir, plus précisément, le souvenir qui a déclenché ma détermination à sortir de ce trou, devenir plus forte et anéantir ces monstres. J'étais en train de dormir quand un gémissement m'avait sorti de mon sommeil et des protestations, puis mes yeux s'écarquillèrent quand je vis un des vampires qui s'abreuvait du sang d'une petite, son frère appelant à l'aide et tentant de le séparer mais le monstre était plus fort. Il lacha la petite qui tomba devant moi, yeux vitreux, pale, morte. J'avais à peine 11 ans. Son frère la rejoignit par terre, aussi inerte qu'elle, leurs regards fixés sur moi. Je tremblais, terrifiée, quand des pas retentirent. C'était lui, le géniteur, le noble qui dirigeait cet endroit, celui qui m'avait transformé plus tard. Je n'écoutais que vaguement leur dialogue terne qui ne servait à rien, tout mon être était absorbé par le regard vide des deux enfants, un autre corps tomba, sans doute celui du vampire qui avait désobéi à la règle. Je relevais la tête pour croiser le regard du Géniteur, il savait que j'étais là et il souriait. Avait il prévu à l'avance qu'il allait me transformer plus tard? Il finit par partir, me laissant seule avec les cadavres. Je les regardais sans rien dire. Puis ils s'animèrent.

-Nous analysons actuellement ton passé
-Et ton coeur
-Ainsi que les souvenirs que tu as caché au plus profond de toi.


Je me ressaisis du mieux que je pouvais, c'était pour le moins inattendu, je ne me souvenais pas de ce qu'avait fait le démon de la dernière fois, sans doute la même chose. La fille m'aida à me relever en souriant, le garçon ricanait.

-Un vampire, ça alors!
-Ils en ont assez de perdre des recrues alors ils envoient la vermine?
-C'est moi qui ai choisi, j'ai besoin de votre force.
-Un vampire qui ose se mettre à notre niveau? On aura tout vu!
-Du bétail d'origine en plus!
-Pourquoi t'aiderions nous alors que tu es faible?
-Tu n'as rien à nous donner!
-C'est faux.
-Ah oui? Et ces deux enfants que tu as laissé mourir, ne l'as tu pas fait pour survivre?
-Je ne pouvais rien faire.
-Vraiment? Te jeter sur lui n'était pas possible? Le géniteur t'aurait transformer!
-Et les enfants que tu as laissé mourir quand tu allais t'échapper?


Ils me faisaient revoir toutes les scènes que je voulais à tout prix oublier, les enfants qui meurent, le géniteur qui me regarde avec son sourire cruel, l'évasion échouée. Ils me tournaient autour, utilisant le même timbre de voix pour me perdre, c'était ça! Ils voulaient me faire perdre la raison! Je secouais la tête et fermais les yeux, puis les rouvris sur une foule d'enfants, tout ceux que j'avais laissé mourir pour ma survie.

-Alors? Kyra?
-Tu croyais vraiment qu'on allait donner notre force à quelqu'un comme toi qui nie ses actes?
-Combien d'humains avez vous tuer?
-...
-C'est drole, vous jouez sur la lacheté des hommes et leurs faiblesses pour les anéantir mais sans humain à dévorer, vous êtes faibles. Vous êtes chez moi ici, pas dans votre esprit. J'ai tué plus de vampires que d'humains, je ne bois que du sang de vampires et contrairement à vous, je ne suis pas coincée dans un bout de métal corrompu qui suffirait d'abandonner dans un grenier. Tant que mon coeur est humain, je suis humaine, mais je n'hésiterais pas à sombrer si dans les ténèbres je trouve plus de forces que jamais. Je veux votre force et c'est pas à vous de me dire si je suis capable de supporter deux batards trop laches pour se montrer sous leur vraie apparence!
-...
-Aurais je touché un point sensible?
-Ahah! Crois tu...
-Vraiment être...
-Capable de supporter toute notre force?


Des volutes sombres les entouraient, quelque chose m'écrasait, ils tentaient de m'anéantir cette fois ci! Je contractais mes muscles pour rester debout mais ça ne servais à rien. Shinoa m'avait prévenu de l'agressivité des armes mais je ne pensais pas qu'ils allaient me tuer. Je devais me concentrer sur autre chose, j'étais dans mon esprit, ils n'étaient pas chez eux. Je me concentrais sur un souvenir qui lui, était bien à moi, personne n'était là à ce moment là, j'étais allongée devant l'entrée du métro à regarder les étoiles, en fait, il n'y en avait qu'une, bizarrement quand je regarde le ciel, il n'y en a qu'une qui brille. Je me rendis compte que je pouvais fuir à ce moment là...

-Pffouahahah!
-...


Je me retrouvais dans dans un endroit blanc, je me sentais légère, le garçon rigolait, il avait toujours l'apparence du gamin mort.

-Alors ça c'est la meilleure! Ahah!
-Frangin.
-C'est bon, tu m'as convaincu!
-Quoi?
-Mais à une condition! Si un jour, à un moment, pendant ne serait ce qu'une brève seconde, tu perds espoir ou tu oublies ce en quoi tu crois le plus, tu nous appartiendras.
-... C'est bien la première fois que je te vois conclure de cette façon!
-On a jamais conclu tu sais... Moi c'est Honenuki!
-Soyokaze! Oublie pas de dire nos noms si tu veux qu'on se manifeste!
-Marché conclu!


Je me réveillais... dans une chambre d'hopital. 4 cotes cassées et un poignet inutilisable pour un bon mois, ils avaient vraiment tenté de me tuer, ces démons, mais au moins, je pouvais fièrement porter l'uniforme de la brigade de Gekki ainsi que mes deux lames! Une fois mon entrainement fini, Guren me trouva un groupe à rejoindre, et guider, à mon grand désarroi et au grand étonnement de Shinoa. Ils étaient 4, 3 garçons et une fille, eux tous savaient ce que j'étais. Au début, l'ambiance était vraiment morose mais après quelques petites claques amicales, une bonne raclée et deux-trois dents cassés -ah et une bonne engueulade avec révélation des 4 vérités sur chacun-, on avait fini par avoir une entente normale, c'est à dire une entente chef-soldat. Me nourrir fut plus compliqué et la nourriture humaine était vraiment horrible mais je cachais ce fait aux autres. Cependant, malgré mon entêtement à vouloir rester éloignée des autres, je finis par sortir avec l'un des garçons, seule Shinoa était au courant et, heureusement pour moi, garda le fait que j'avais cédé à ma nature, étant trop instable pour résister. Si Guren savait, je ne donnerais pas cher de ma peau!

Puis vint cette guerre à Shinjuku... On n'était qu'en arrière rang, servant de soutien, éliminant les vampires fuyards, puis aidant les gens dans les semaines qui vinrent pour nettoyer les dégats, la routine. Mais on ne s'était pas attendu à se faire attaquer par des démons, des démons comme Soyokaze et Honenuki, des démons plus forts que nous. Je vis mes alliés mourir sous mes yeux sur la lame de l'ennemi, je compris vite que c'était peine perdue malgré ma force, malgré le fait que je m'étais rassasiée dans la soirée. Après... Je ne me souviens plus, je me suis réveillée dans une chambre d'hopital à Shinjuku, d'ailleurs, j'y suis toujours...


& toi ?




Prenom/Surnom » Kyra^^
Comment avez vous connu le forum ? » Mikael est venu m'en parler! :3
Pourquoi t'être inscrit ? » Car j'aime Seraph of the end ^^
Impression sur le forum » Super design, hate de tuer du méchant! :3

avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mar 13 Oct - 21:30
Shinoa Hïragi
Welcome! ♥
Oui c'est dans VK, Yuki. *3*
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 31/08/2015
Sergent de la brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 14:39
Yûichirô Hyakuya
Bienvenue! Smile

Seul petit soucis, je ne pense pas qu'un vampire puisse aller dans la Brigade de Gekki, désolé Wink

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 14:45
Kyra
Je n'ai pas encore écrit l'histoire x) J'en ai discuté avec un admin, c'est faisable selon le scénario que j'ai proposé (et amélioré par ce dernier, je crois que c'est Mika)
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 14:47
Yûichirô Hyakuya
Ah d'accord, tant mieux alors ;3
Et oui, ça ne peut être que lui XD on est deux en admin! x)

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 14:49
Kyra
^^ Par contre, j'ai vu qu'on est 9 en tout mais... Je ne vois que 2 présentations validées et finies (les votres) donc où sont les autres? x)
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 14:53
Yûichirô Hyakuya
x3
Et les autres, en fait, dont des prés-crees Smile
Shinoa, Krul et Guren sont comme ça Smile
Mika a un double compte (Kuro) qui n'est pas encore fini aussi ;3
Ainsi que le PNJ qui n'a pas besoin d'histoire :3
Et une personne qui est venue grâce à ma pub... Mais qui n'a jamais fait de fiche de présentation o.o un compte inactif quoi :/ j'essayerai de le joindre pour voir si je dois supprimer son compte ou si il compte revenir ^^

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 15:04
Kuro
Ouais, c'est moi, et t'inquiète mon p'tit Yu, on s'est arrangé par mail pour ça, et il faut effectivement attendre l'histoire de Kyra pour ça, son perso étant.. Particulier justement. Ma fiche avance, mais espérez la voir finit pour les vacances plutôt *3*
avatar
Arme : Secret~
Messages : 35
Date d'inscription : 05/10/2015
Age : 19
Localisation : Heuuuu, paumé
Bras droit d'Ashuramaru
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 15:06
Yûichirô Hyakuya
D'accord mon grand Kuro xP pas de soucis alors!
Et prends ton temps pour ta fiche hein :3 toi aussi Kyra ^^ le principal, c'est qu'elle soit bien fait :3

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 18:07
Kyra
Pas de souci!^^ Là j'ai pas trop trop le temps à cause des cours mais pendant les vacances, je m'y mets! Very Happy
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Mer 14 Oct - 21:28
Yûichirô Hyakuya
Oki dac, super Smile

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 16:15
Kyra
Je vais changer d'avatar (et tout le tralala) car je l'aime pas trop et elle charge pas x) (le truc c'est que celle que je trouve viennent de d'autres forums rpg et je ne trouve pas la vrai source :/ comme celle la)
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 16:27
Yûichirô Hyakuya
bonne idée, je le disais pas, mais je DETESTE Yuki, et le manga d'ou elle vient XD
enfin, pas de soucis, fais ce que tu veux pour ça ;P
et tu sais, si tu ne trouves pas de source, ce n'est pas bien grave hein ^^ ( tape un peu ça dans google, je epnse qu'elle ressemble à la fille dont tu as donné le lien ^^ : youmu konpaku face )

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 16:37
Kyra
J'en ai trouvé une de bien^^ Moi non plus j'aime pas yuki et son univers x) trop nunuche pour un manga de vampires je trouve :3
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 17:01
Yûichirô Hyakuya
Super :3 que ça fait plaisir d'entendre quelqu'un dire ça *0* !

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 17:07
Kyra
Plus que l'histoire à faire et c'est bon :3
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 17:10
Yûichirô Hyakuya
Super Smile

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 18:27
Mikaela Hyakuya
Pauvre Shinoa, vous allez la faire déprimer.. xD
avatar
Arme : Je possède une épée de vampire de première classe.
Messages : 245
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 19
Garde de la cité
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphoftheend.forumsrpg.com
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Lun 19 Oct - 19:20
Yûichirô Hyakuya
Oh.. Mais c'est ma soeur, tu sais bien, j'ai le droit 83 puis.. Elle passe se pour le RP donc .w.

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Jeu 22 Oct - 18:51
Kyra
Oui, l'histoire sera trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longue! :3
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Jeu 22 Oct - 19:05
Yûichirô Hyakuya
Ah XD courage!

_________________


avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 23/08/2015
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Ven 30 Oct - 0:57
Kyra
Fiche enfin finie! xD
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Ven 30 Oct - 11:06
Mikaela Hyakuya
Ai touuuuuut lu, et pour moi c'est bon, j'attend plus que l'avis de Yu xP
avatar
Arme : Je possède une épée de vampire de première classe.
Messages : 245
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 19
Garde de la cité
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphoftheend.forumsrpg.com
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Ven 30 Oct - 13:43
Kyra
Ok! Very Happy J'ai volontairement pas décrit certains passages car je le ferais pendant les rp^^
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2015
Localisation : quelque part par là
Membre de la Brigade Gekki
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être Ven 30 Oct - 13:55
Mikaela Hyakuya
Pas de problème, c'est normale x)
avatar
Arme : Je possède une épée de vampire de première classe.
Messages : 245
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 19
Garde de la cité
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphoftheend.forumsrpg.com
MessageSujet: Re: Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être
Contenu sponsorisé
Les meilleurs atouts ne sont pas forcément ce qu'on croit être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toutes les retrouvailles ne sont pas forcément néfastes... (PV Cassie)
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...
» Les Ev's / Les IV's ou DV's
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seraph of the End Forum RPG :: Catégorie RPG :: Présentation de votre Personnage :: Présentations Validées-
Sauter vers: